A à D


À (au) : "la soeur à la Julie" et "le frère au Paul"

ABADER (s') : arriver vite.  Ex : "Le Gaston s'abade vite quand il faut boire un verre"; aussi : "le feu s'abade dans la cuisinière"

ABLETTE : Personne de petite ne taille, maigre, chétive.

ABOUCHER : Tomber vers l'avant, perdre l'équilibre. "La tête me tournait, j'ai failli aboucher"

ABOUCHON (se mettre à l') : Etant assis, placer sa tête sur ses avant-bras, qui reposent sur le bord de la table. "Après dîner, pour faire son midi, il ne se couchait pas; il se mettait à l'abouchon un moment sur le bord de la table".

ACRAFI : fatigué, sans ressort.

ACCUCHER : entasser (mr)

ACOUVACHÉ : accroupi, avachi.

ACU : cri pour faire avancer l'attelege

ADMINISTRER : dans l'expression "administer une correction", cest donner une bonne correction.

AFFALé (être) : Etre écroulé. "Je me suis affalé", entendu très couramment et qui signifie "je suis tombé".

AFFOUAGE : lots de bois de chauffage que les habitants des communes forestières reçoivent gratuitement après le partage des coupes annuelles.

AFFREUX COMME : Exclamation renforcée, qui joue en quelque sorte le rôle d'un superlatif. "Affreux comme on a rit".

AFFUBLER : Etre mal habillé."Tu as vu comme tu es affublé".

AFFUTIAUX : Vêtements. "Ils étaient vêtus de leurs beaux affûtiaux".

AGATE : Bille de verre, parfois décorée d´un oeil-de-chat coloré, utilisée dans le jeu de billes ; Plus l'agate était belle, plus loin devaient se placer les tireurs. 

AGUILLER : se percher de manière instable.

AIDER : Construction dans le langage courant. "Nos gens ont eu des maux, c'est pas croyable : les enfants qui auraient pu leur aider se sont mariés" (Garneret, La Maison rurale en Franche-Comté).

AIMER À  (s') : Se plaire à. "Je ne m'aime pas à Besançon".

ALLER :

  • Devenir ;"Elle est allée religieuse".
  • Aller chercher, acheter, ramasser... " Je vais au pain", "La Paulette est allée aux mûres".
  • Aller après les bêtes : soigner les vaches.
  • Aller à la bonne amie : courir les filles.

AMUSER :  tromper. "Il a amusé cette fille pendant des mois et puis il l'a laissé tombée".

ANDAIN :  Largeur d'herbe fauchée d'un seul coup de faux.

APPOINTER : aiguiser. "Le père a appointé mes ciseaux de couture".

APPONDRE ou Rappondre : Ajouter bout à bout, joindre.

APPROPRIER : Nettoyer, rendre propre. "Approprier sa chambre".

APRÈS : Sur : «La clé est après la serrure", "J'ai de la boue après mon pantalon".- 2. Peut exprimer une action : "Geneviève se met après ses devoirs".

AREVOIR ou A r'voir : au revoir.

ARGAL : Personne au comportement difficile, un bon à rien. "Le Jean-François, c'est un drôle d'argal !"

ARGOT : Personne au comportement difficile.

ARQUER : Marcher à grandes enjambées. "Je suis si fatigué que je ne peux plus arquer", signifie qu'il ne peut plus marcher.

ASSEZ : beaucoup ; "Il a assez traîné ses guêtres à Saint-Pierre avant la guerre".

ATOUT : une gifle. "Si tu ne te tiens pas tranquille, tu vas avoir un atout"

ATTENDRE UN MOMENT : Terme de menace. Attends un moment, tu vas voir !

ATTIGER : exagérer. "Tu attiges, je te l'ai demandé plusieurs fois".

AUGE : abreuvoir. "Les vaches vont à l'auge".

AVEC (viens) : Expression  utilisée pour "viens avec moi".

AVIS (être d') : Être d'accord, du même avis.

AVOINÉE : Correction, châtiment.  "Tu vas recevoir une belle avoinée".

AVOIR : Utilisé à la place de l’auxiliaire être : " Elle a tombé", "Il a resté". Avoir besoin est suivi d'un verbe à l'infinitif au lieu d'une forme passive. "La cheminée a besoin de refaire", "Les carreaux ont besoin de laver".


BACLER :  Vite expédié, vite fait, mais par forcément dans le sens de "travail mal fait", qu'on lui connaît aujourd'hui "ça sera vite bâclé"

BAFRER : Dévorer, manger de façon gloutonne. "Il a bâfré à s'en rompre la panse".

BAGAGER : Transporter.

BAILLER : donner (mr)

BAMBOCHE : Faire la fête

BARDEAUX :  Mince planche de bois en épicéa qui remplaçait la tuile. Synonyme de tavaillons.

BARDER : Déraper dans la neige ou la boue. (mr)

BARIA : Plateforme de voiture pour rentrer le foin. (mr)

BERCHE : Ébrechure. On dit de quelqu'un à qui il manque une dent qu'il est berche. (mr)

BARRER :

  • Enclore, fermer avec une barrière. "Barrer les vaches".
  • Fermer, clore, clôturer. "Pour éviter qu'on ne te vole tes légumes, tu aurais dû barrer ton jardin". L'expression barrer le mal signifie "faire des signes sur la partie du corps malade pour le guérir".

BARREUR : Guérisseur. Celui qui barre les maladies.

BAPTAILLÉE : Façade couverte de tavaillons.

BAULON : voir bôlon

BEAU :

  • Bien : "Le foin est beau sec"
  • Beaucoup : "Y a beau faire de patates à la cave pour l'hivers"

BECQUER : S'embrasser.

BECQUERET : petite pioche de jardin.

BELET : un petit agneau ; un petit enfant.

BELIS : Copeaux de menuiserie ou de tournerie.(mr)

BENNER : Se renverser en parlant par exemple d'une charrette : "il a benné le chargement de bois en montant à la Chaux". Synonyme de verser

BEROTE : une charrette

BEUGNE : une marque de coup, "Il a fait une beugne à l’auto".

BEUGNER : Heurter, meurtrir ;  " La voiture est toute beugnée". Se cogner.

BEUYOT : Personne peu maligne, imbécile, idiote. (une beuyote)

BEZ : En bas, en aval. Hameau du du Grandvaux : "Il est né au Bez".

BEZILLER : Se dit des bovins affolés par des piqûres de taons ou de guêpes qui fuient en levant la queue.(mr)

BIAUDE :   Blouse bleue des rouliers, et qui a finit par désigner toute sorte de blouse. Synonyme : roulière.

BIEF :   Ruisseau. On le retrouve dans le toponyme Métabief.

BIEN :  Beaucoup.  "Y a plus bien de monde à la messe".

BIGLER : Regarder avec insistance.

BIGO :   Houe à dents pour arracher les pommes de terre.

BISE :   Vent du Nord ou du Nord-Est. "Quand la bise souffle, c'est signe de beau temps".

BISE NOIRE : bise de la lune rousse particulièrement froide. Vent caractérisé par un plafond de nuage bas et une baisse de la luminosité.

BISE (à fond la) : Très vite, en prenant des risques.

BISEBILLE : Etre en froid, en conflit, en dispute.

BISOLE : Zizi du petit garçon.

BIQUE : péjoratif. Fille haute sur jambe."Une grande bique".

BLAUDE : Blouse.

BOIS : On dit plus couramment le bois que la forêt. "On est allé se promener dans le bois".

BOITE : fromage du Mont d'Or.

BOLOGNE : Betterave rouge.

BÔLON :  Pain d'orge séché que l'on cuisait 2 fois par an et que l'on devait parfois casser à la hache et humecter d'eau afin de pouvoir le manger. Particulier au Grandvaux. "Quand tu iras à la boulangerie de Saint-Laurent, tu me rapporteras des bôlons... Y a que là qu'on en trouve."

Lorsque Napoléon traversa Saint-Laurent, il, demanda pourquoi les jeunes étaient si grands et si fort. On lui répondit que c'était parce qu'ils se nourrissaient de bôlons. Une femme aurait dit aux jeunes gens : " Sauvez-vous vite, il va vous prendre dans son armée !"

BONNE-AMIE : Fiancée, fille qu'un garçon fréquente, amante, maîtresse. "Tiens, t'as vu la nouvelle bonne- amie du Maurice, elle est bien gironde !"

BONSOIR : Employée comme soupir, comme plainte ou indiquant le dépit. "bonsoir de bonsoir !" " Bonsoir ! Nous sommes peu de chose sur cette terre !"

BORNE  (caborne) : grotte, caverne, gouffre. ( voir tane)

BOSTRICHE : Dégénérescence des épicéas et sapins causée par un insecte, le scolyte.

BOUILLE :   (Bouille à lait) , gros bidon de bois ou métal servant à porter le lait à la fromagerie, fait pour être porté par un âne ou sur le dos. "Le fromager n'a pas accepté son lait : les bouilles étaient sales".

BOUQUET : petit sapin que l'on fixe au faîte du toit à la fin de la construction d'une maison.

BOURRE : perche en bois destinée à consolider la fermeture des portes de grange. (mr)

BOURRER : Fermer la porte à clef : "Marie, as-tu bourré la porte ce soir ?"

BRAMU : gueulard. "Le père M..., , c'est un bramu !"

BRANQUILLER : Boiter. A rapprocher de bancal.

BREILLER : patauger, mélanger. " Arrête de breiller dans la terre !»

BREILLON : mal mélangé.

BRESI : Typiquement comtois, morceau de viande de bœuf séché, salé et fumé sous la cheminée. " Les quartiers de bœuf séchés dans l'intérieur de sa cheminée et qu’on appelle brésils .

BRIQUE : Brique utilisée pour chauffer le lit.

BRIQUE : éclat d'un objet brisé. "ramasser les briques de verre".

BROUILLASSER : bruiner.

BRULE : Odeur de brûlé. "Attention, le fer à repasser est trop chaud, ça sent le brûle!"

BUCHAILLES : Copeaux. "Va me chercher une poignée de buchailles".

BUBU : cône de sapin ou d'épicéa.


CABE : vieille vache maigre.

CABOCHON : têtu. "Tu as un drôle de cabochon. Tu n'écoutes rien ! "

CABORNE : terrier de bêtes sauvages, grotte.

CAFIN : épingle à tête.

CAFOUILLER : Barboter dans l'eau.

CAGNE :   Animal de mauvaise race, vieux et sans valeur.

CAILLER : Faire froid.  T’as vu a gauche comme c´est beau ?...ch´peux pas, ça caille trop !.

CAMP-VOLANT :   Nomade, gitan, bohémien.

CANER : avoir un malaise.

CANI : café, bistrot.  "En sortant du travail, il s´est enfilé au cani."

CAQUE : Excréments. (le verbe est caquer).

CARCAN : vieux cheval

CATOLE : Excréments de chèvre ou de lapin

CATONS ou cattons :  Grumeaux.

CAUSER (se) : se courtiser. " Le Pierre et l'Emilie se causent depuis les Cendres".

CENT : un centaine. "Donne moi un cent de clous"

CENT DU CENT : cent pour cent

CHAILLET : petite cale de bois.

CHAIR DE POULE : Frissonner, avoir la chair de poule

CHALET :   Fromagerie coopérative.

CHAMBILLER : perdre l'équilibre, vaciller.

CHAMP LES VACHES (ALLER EN) : Garder les vaches à la pâture. Mener en champ

CHAPUSER :  Couper du bois en petits morceaux, mal travailler le bois.

CHARBONNETTE :   Petit bois transformé en charbon.

CHARETTE : Interjonction - Juron." Charette ! J'ai oublié le pain sur la fenêtre"

CHARRIÈRE : Chemin pierreux (mr)

CHARRUE : chasse-neige.

CHAUSSINETTE : socquette.

CHAUX : Clairière naturelle à l'origine des pâturages estivaux puis d'établissement humain permanents dans les forêts du Haut-Jura. De nombreux villages portent le nom de Chaux (Chaux du Dombief, Chaux des Crotenay, Chaux des Prés...)

CHENEAU : chéneau.

CHENI : ch’ni. Poussières, balayures, saletés. " J’ai un ch’ni dans l’oeil ", " Passe-moi la pelle à ch’ni s’il te plait ".

CHEZ :

  • Les. (Suivi d'un nom de famille)
  • Les [notres] (suivi d'un pronom personnel) "Ils m'ont invité avec tout chez nous" = nous tous.
  • Chez est en quelque sorte explétif et devient un ensemble indissociable du nom propre dans une expression comme "Le poirier à chez Clément". On peut comprendre : le poirier des Clément.

CHOUGNE : Bouse de vache. (mr)

CHOUINER : Pleurer, « Arrête de chouiner pour rien ».

CLAIR :  Clairsemé. "Il faut planter le maïs clair", c'est-à-dire largement espacé.

CLAIRANT : (p. pr.) qui brûle, qui est allumé en parlant d'une bougie ou d'un cierge. "A la Chandeleur, la maîtresse essayait de ramener son cierge clairant à la ferme."

CLAIRER : éclairer : "Clairer la lampe", "L’ampoule est grillée, ça ne claire plus".

CLOU : furoncle.

COCASSE : ombellifère. Les lapins n'aime pas les cocasses. Avec une tige de cocasse fendue, les enfants fabriquaient un petit instrument de musique.

COUENNEAUX : Dosse, (dosseau) produit au sciage d'un tronc.

COFFE : les coffes des noisettes pas mures se détachent difficilement.

COMPTER : Croire, être sûr que. "Tu peux compter que j'ai eu froid"

COMMERCE : bazar, "Quel commerce dans cette maison, la Julie ne fait pas son ménage"

CONTRE : Vers, dans la direction de. "On se dirige contre le grand bois".

CORDE : Ancienne mesure de bois de chauffage (4 stères 70) (mr)

CORNE DU BOIS :   Coin du bois, extrémité du bois.

CORNET :   sac de papier pour emballage. "Passe-moi un cornet pour mettre les fruits".

COUENNEAU ou couèno : dosse produite au sciage d'un tronc.

COULÉE :   Moment de la journée où les cultivateurs apportaient le lait à la coopérative.

COURATE : jeu d’enfant. Diarrhée.

COURATTER : Courtiser. "Le Louis courate après la Léonie"

COURATIER : Qui court après les filles.

COUVI : Étui de bois attaché à la ceinture du faucheur destiné à la pierre à aiguiser. (mr)

COUVERT :   Couvercle.

CRAINDRE :  Avoir des égards pour, respecter. "Comme je craignais l'argent de mes parents".

CRAMPER : se camper.

CRATET : dessus de la tête. "J'ai mal au cratet".

CRET :   Sommet dans le Jura.

CRÉCELLE : cartilage. "Le père aime manger la crécelle des os"

CROC : fourche à quatre dents. " Prends le croc et va aux patates".

CROQUANT : groseille à maquereaux

CUGNE : jeu avec les poings. "Poing-Poing-Cugne !"

CUCHOT : Tas de foin

CUVEAU : baquet pour faire la lessive.


DADET : nigaud, niais

DAIES : Petites branches d'épicéa ou de sapin.

DÉCANILLER : Partir en vitesse

DÉCARPILLER : Démêler (mr)

DÉCUCHER : étendre le foin mis en tas. (voir cuchot)

DEGUILLER : Tomber d'une certaine hauteur. (mr)

DE DERRIÈRE : les hauteurs à l'ouest ; la Joux de derrière

DE DEVANT : hauteurs de l'est ; La Joux de devant

DÉFRUITEMENT (chemin de) : chemin de défrichement.

DÉGUILLER : faire tomber

DÉMURGER : déguerpir

DÉPÉCHER VITE (se) : Se dépêcher. "Dépêche-toi vite, tu vas être en retard !"

DÉPONDU : en lambeaux. "Ta robe est toute dépondue".

DE QUOI : "avoir de quoi"; avoir de quoi vivre.

DESSOUS : sous; "Pierrot joue dessous la table".

DESSUS : sur; "Les pots de confiture sont dessus le dressoir"

DEUX (les) : tous les deux, "On est allé au cinéma tous seuls les deux, la Denise", "On a mangé les deux Françoise" (sous-entendu Françoise et moi).

DEVANT :   Tablier."Mettre son devant"

DÉVORER : déchirer, en lambeaux : "Le pantalon de Louis set tout dévoré".

DIFFERENT : antipathique; "Edmond n'est pas différent"

DISCONTINUER : Cesser. "Il a plu sans discontinuer".

DIX HEURES (faire les) : Prendre le casse-croûte de la matinée.

DOUILLON :   Source survenant par forte pluie dans un champ.

DOUILLATER : Écoeurer; "Les oeufs à la neige m'ont douillaté". (Douillatu).

DRALER : partir roder, s'amuser. "La Nicole aime draler le samedi soir"

DRESSOIR : Vaisselier, buffet de cuisine.

DURE : Trouver le temps long; "j'ai la dure de Marcel depuis qu'il est au régiment".

DURE : Pleine lune; " Semer en lune dure".

DUVET :   Edredon.


 Haut de page

Suite

Version imprimable de la page

 

Copyright © Les Amis du Grandvaux - 2006-2008