Abbé Luc Maillet-Guy

L'abbé Luc Maillet-Guy à l'Abbaye en 1927 (archives familiales)

L'abbé Luc Maillet-Guy à l'Abbaye en 1927               (archives familiales)

L'abbé Luc Maillet-Guy est connu comme étant l'auteur de l'Histoire du Grandvaux, ouvrage de 574 pages, incontournable pour qui veut connaître l'histoire de notre petite région. Le futur abbé est né à Saint-Laurent en 1864 d'un père originaire des Jannez (hameau de l'ancienne commune de Rivière-Devant) et qui avait épousé Anaïs Bouvet (Canard) de Saint-Pierre, fille de Germain Bouvet. Il était neveu de Raymond Bouvet, curé et historien de Marigna-sur-Valouse. Celui-ci a certainement été pour une bonne part dans l'entrée en religion de son neveu. L'abbé Luc Maillet-Guy fut élève de la Maîtrise de Saint-Claude, puis, ordonné prêtre, membre des chanoines réguliers de l'Immaculée Conception. À la fin du XIXe siècle, il partit au Canada comme missionnaire avec deux autres ecclésiastiques du diocèse de Saint-Claude. Par la suite, il revint en France comme bibliothécaire à l'Université catholique de Lyon. À cette époque, il entreprit une très importante étude historique sur les Antonins (ordre de chanoines réguliers établis à Saint-Antoine l'Abbaye, Isère) qui fait toujours autorité. En 1930, l'abbé, toujours bibliothécaire à Lyon, habitait au pied de la colline de Fourvière lorsqu'un éboulement catastrophique détruisit son appartement. Il est probable qu'une partie de ses archives ait été perdues à ce moment. Il quitta alors Lyon pour Voiteur, où il devint aumônier des Ursulines, et se consacra à la rédaction de l'Histoire du Grandvaux. Le livre, imprimé à compte d'auteur, parut en 1933. Même si quelques communes l'avaient aidé financièrement (on en trouve le détail à la fin de l'ouvrage), il semble que le succès n'ait pas été au rendez-vous contrairement à ce qui se passe actuellement. Luc Maillet-Guy reçut pourtant une récompense de la Commission des Antiquités nationales (voir en fin d'article). Décédé en pleine occupation allemande, ses obsèques à l'Abbaye (probablement selon son désir) furent réduites au strict minimum. La sépulture existe encore aujourd'hui.

couverture histoire du GdxL'Histoire du Grandvaux reste le seul ouvrage historique sur notre région. L'abbé Maillet-Guy est remonté aux textes d'origine, interrogeant les archives départementales du Jura et du Doubs, des archives familiales, en particulier celles de la famille Roche, les registres paroissiaux, les délibérations des conseils municipaux… Il s'est comporté en véritable historien, traduisant les écrits rédigés en latin ou en vieux français, citant systématiquement ses sources, ordonnant les faits. Il en résulte que l'Histoire du Grandvaux ne se lit pas comme un roman. Il faut avoir un thème précis en tête, resituer les évènements locaux dans une chronologie plus générale et surtout faire abstraction des remarques parfois acerbes qu'un croyant convaincu pouvait faire sur des époques troublées comme purent l'être la Révolution ou la séparation de l'Église et de l'État en 1905. Pour toutes ces raisons, l'ouvrage est irremplaçable. La preuve en est que, le tirage de 1933 épuisé dans les années 1950, il fallut le réimprimer en 1991 et en 2003. Il est toujours disponible auprès de l'association.

bibliographie

Bibliographie de l'abbé Maillet-Guy

La bibliographie de l'abbé Maillet-Guy est difficile à établir car, à part l'Histoire du Grandvaux, ses écrits n'ont pas été regroupés en volumes. La liste suivante est proposée par le le Comité des travaux historiques et scientifiques (cths) :

- Burnon, grand-maître de Saint-Antoine et Burnon, évêque de Viviers, 1924 - Charles Anisson et la colonne dite de Henri IV à Rome, 1912 - La Commanderie de Saint-Antoine de Vienne en Dauphiné, 1925 - Les Commanderies de l'ordre de Saint-Antoine en Dauphiné, 1928 - Deux sceaux de l'ordre de Saint-Antoine, sd - Généalogie de la Maison de Langeac à propos des abbés de Saint-Antoine, Antoine, François et Louis de Langeac, 1929 - Histoire du Grandvaux (Jura), 1933 - Les Reliques de Saint-Antoine en Dauphiné, et non en Provence, le procès de 1489 à 1504 "in odium unionis" légende et histoire, 1937 - Saint-Antoine et Montmajour au concile de Bâle (1434-1438), 1928.

une récompense pour l'Histoire du Grandvaux

Une récompense pour l'Histoire du Grandvaux

"La troisième mention a été attribuée à l'Histoire du Grandvaux (Jura) par M. l'abbé Luc Maillet-Guy, préfacée par M. Louis Bouvier, membre de l'Institut. L'histoire de la vallée de Grandvaux, de ses villages, de ses lacs et forêts, est écrite avec amour, en un style aisé et vivant, par un homme qui connaît les moindres recoins, les plus modestes masures de son pays dont il a recherché l'histoire, non seulement dans les livres imprimés, mais aussi aux archives départementales du Jura, aux archives du Doubs, dans les 286 cartons des archives de la famille Lezay à la bibliothèque de l'Arsenal et, sur place dans les registres paroissiaux, les registres des délibérations municipales et dans les archives notariales et privées. L'auteur a réussi à établir ainsi l'histoire religieuse, sociale, généalogique, politique et économique de cette vallée restée longtemps isolée dans son repli du Jura."

AUBERT Marcel. Rapport sur le concours des Antiquités nationales en 1935 ; lu dans la séance du 17 avril 1935. In: Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 79e année, N. 2, 1935. pp. 151-157.

(Source : Persée)